BORA BORA FISHING PARADISE LODGE

Chambres d'hôtes à Bora Bora guest house

Thérapie de bleu dans un écrin de verdure...

Bora Bora la perle du pacifique - Bora Bora the pearl of pacific

Bora Bora ce n'est pas qu'un lagon, c'est aussi sa population, sa culture et son patrimoine naturel. 

 

Renseignements utiles sur Bora Bora : 


- Tour de l'ile par la route de ceinture 32 kilomètres -

- 6 médecins généralistes - 

- 1 dispensaire - 

- 2 cabinets dentaires - 

- Police + Gendarmerie + sapeurs pompiers - 

- 9 hôtels de luxe - 

- Eau potable à 100%

- Tri sélectif des déchets - 

- Station d'épuration -

- Qualité des eaux de baignade excellente -

- 1 plage publique à Matira, au sud de l'ile - 

 

Nos chambres d'hôtes à l'enseigne Bora Bora Fishing Paradise Lodge, sont situées au Nord-Ouest de l'ile, Baie

de Faanui

  Eco-tourisme à Bora Bora : vers un tourisme solidaire et respectueux 

Souvent décriée à tort comme étant une destination touristique de masse, Bora Bora, avec ses 50000 visiteurs par an, s'est en fait progressivement orientée vers un tourisme durable et responsable. Seule île de Polynésie française à être équipée d'un réseau d'assainissement des eaux usées, à distribuer l'eau potable à 100% au robinet depuis 20 ans, à trier ses déchets et à avoir un centre d'enfouissement technique ainsi qu'une usine de compactage des déchets verts, Bora Bora a en fait mis tous les atouts de son côté pour proposer à ses visiteurs un écotourisme responsable portant avant tout sur la préservations des sites naturels dont le lagon qui reste le plus beau du monde. Ces efforts ont été largement récompensés par l'attribution du pavillon bleu qui flotte maintenant à Bora Bora depuis plus de 10 ans sur les différents mats de l'île, entre le drapeau français et le drapeau polynésien, garantissant ainsi la qualité unique des ses plages et de ses eaux de baignade. 
  
Certains mauvais esprits diront qu'il y a trop d'hôtels à Bora Bora, qu'ils sont responsables d'effets néfastes sur les ressources naturelles, que la pression touristique est trop forte, etc, etc... A tous ces détracteurs, je dirai simplement qu'en dehors des 9 hôtels de luxe ouverts sur l'île, il existe bon nombre de petites structures de types pensions de famille, chambres d'hôtes, qui leur permettront de s'immerger dans la culture polynésienne, d'avoir des contacts personnalisés, et de pratiquer un tourisme respectueux de l'environnement et solidaire des populations locales qui ont gardé leur manière de vivre traditionnelle. Ils pourront ainsi échapper à cette soit disant ''pression touristique'' et découvrir les plus beaux sites naturels de l'île, la biodiversité locale et le patrimoine culturel de Bora Bora. 

En choisissant un tourisme solidaire et respectable, les vacanciers auront ainsi le sentiment d'avoir contribué à la protection de la perle du pacifique et au développement de Bora Bora.